Quelles formations peut-on financer avec le CPF ?

En tant que salarié, demandeur d’emploi ou travailleur indépendant, vous bénéficiez de droits à la formation via Mon Compte Formation (CPF). Vous pouvez ainsi vous former à un nouveau métier en vue d’une réorientation professionnelle, acquérir de nouvelles compétences dans le cadre d’un changement de poste, ou encore apprendre une nouvelle langue. Comment bénéficier de formations avec vos crédits CPF ? Quel est le montant de vos droits CPF ? Quelles sont les formations financées ? On fait le point.

Quelles formations financer avec le CPF ?

– Mon Compte Formation : un dispositif de financement des formations

Le CPF (Compte Personnel de Formation) est un dispositif de financement public qui permet à toutes les personnes actives d’acquérir des droits à la formation. Il a été créé en 2014 suite à la réforme de la formation (loi relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale), afin de favoriser le maintien de l’employabilité. Le CPF remplace le Droit Individuel à la Formation (DIF).

Le CPF permet de financer certaines formations éligibles dans le cadre d’une évolution professionnelle, d’une reconversion, d’une montée en compétences, etc. En facilitant l’accès à un grand nombre de formations professionnelles, le CPF permet ainsi d’accroître le niveau de qualifications et de compétences des personnes.

 

– Formations CPF : qui peut en bénéficier ?

Pour faire financer une formation par votre compte CPF, vous devez répondre à l’un des critères suivants :

  • Être salarié du secteur privé ou secteur agricole et avoir au moins 16 ans ;
  • Être en contrat d’apprentissage et avoir au moins 15 ans ;
  • Être demandeur d’emploi
  • Être travailleur indépendant : profession libérale et non-salariée.

Dès votre départ à la retraite, votre CPF n’est plus alimenté et ne peut plus être utilisé.

 

– Comment est crédité mon compte formation ?

Jusque fin 2019, le compte formation était crédité en heures de formation. Depuis 2020, le CPF est crédité en euros, une somme mobilisable pour financer tout ou partie de la formation éligible CPF de votre choix.

Les droits à la formation s’acquièrent dès le début de carrière : ils sont disponibles tout au long de la vie active. Les droits acquis restent utilisables même si vous perdez votre emploi ou encore si vous changez d’entreprise.

Si vous êtes salarié à temps plein, ou à mi-temps au minimum, votre compte personnel de formation est alimenté à hauteur de 500 € chaque année, jusqu’au plafond maximum de 5 000 €. Cette somme est versée sur votre CPF tous les ans sur la base des droits acquis en N-1.

Bon à savoir : si vous faites face à une période de chômage, vous ne pouvez pas cumuler de nouveaux droits, mais vous pouvez tout à fait utiliser ceux déjà acquis.

Vous pouvez vérifier vos droits à la formation en consultant votre solde en euros dans votre compte personnel CPF.

Créez votre compte CPF puis connectez-vous à votre espace personnel via FranceConnect, ou avec votre numéro de Sécurité sociale et votre mot de passe. Suivez notre guide pour bien utiliser votre compte CPF.

 

– Quelles sont les formations éligibles au CPF ?

Le CPF vous donne accès à un grand nombre de formations : en langues étrangères, pâtisserie, informatique et bureautique, photographie, ou encore permis de conduire… les domaines de formations CPF sont très nombreux et vous permettent de développer un large panel de compétences professionnelles.

Toutes les formations ne peuvent pas être financées par votre Compte Personnel de Formation. Pour être éligible au CPF, votre formation professionnelle doit répondre à certains critères, conformément à l’article L.6323-6 du Code du travail.

Pour qu’une formation soit éligible au dispositif CPF, elle doit être certifiante, diplômante ou qualifiante et enregistrée au RNCP.

 

1. Les formations certifiantes, éligibles CPF

Le premier type de formations éligibles au CPF sont les formations certifiantes, c’est-à-dire toutes les formations préparant à des certifications enregistrées au RNCP (répertoire national des certifications professionnelles) ou au RS (répertoire spécifique). Les formations restent éligibles même si elles ne couvrent qu’un bloc de compétences appartenant à la certification.

Parmi les formations certifiantes CPF les plus demandées, on retrouve notamment les formations en langues étrangères comme le TOEIC, TOEFL ou DCL par exemple.

Les formations CPF en informatique et bureautique sont aussi très recherchées puisque la maîtrise des outils informatiques est devenue essentielle dans de nombreux métiers.

 

2. Formations CPF pour la VAE

Les formations de VAE sont aussi financées par le CPF. La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) est une procédure permettant de valoriser l’expérience professionnelle acquise par l’obtention d’une certification professionnelle ou d’un diplôme.

La VAE a plusieurs objectifs et sert notamment à :

  • faire valoir ses compétences,
  • évoluer professionnellement
  • bénéficier d’une promotion ou d’une augmentation
  • changer d’emploi,
  • passer un concours nécessitant un certain niveau de qualification, etc.

 

3. Utiliser son CPF pour passer le permis de conduire

Les formations CPF pour passer le permis de conduire sont également sollicitées. Vous pouvez utiliser votre Compte Personnel de Formation pour financer les formations théoriques à l’examen du code de la route, ainsi que les formations à l’épreuve de conduite pour les permis B et C.

Au cas où le cumul de vos droits à la formation serait insuffisant pour payer l’intégralité de votre épreuve du permis de conduire, Pôle Emploi peut apporter un soutien financier complémentaire, sous certaines conditions.

 

4. Les formations CPF pour la création ou la reprise d’entreprise

Votre compte CPF peut également être utilisé pour financer des formations d’accompagnement et de conseil pour la création ou la reprise d’une entreprise. Il ne peut pas s’agir de formations à un nouveau métier, une langue, ou un logiciel informatique, etc. L’objectif de ce type de formation est l’acquisition de compétences entrepreneuriales.

 

5. Les formations d’orientation professionnelle

Les formations de (ré)orientation professionnelle, aussi appelées bilans de compétences, permettent à tous les salariés ou demandeurs d’emploi de faire le point sur leurs projets professionnels.

L’objectif est de déterminer ses compétences professionnelles et personnelles au cours d’entretiens avec des conseillers d’orientation ou des coachs RH. Les séances de travail sont ponctuées de tests et de questionnaires.

Pour être financés par le CPF, ces bilans de compétences doivent être à l’initiative du salarié ou du demandeur d’emploi, et non pas à l’initiative de l’employeur. Ces formations d’orientation professionnelle sont particulièrement utiles en vue d’un changement de poste ou d’une reconversion.

Pour trouver la formation correspondant à vos ambitions professionnelles, vous pouvez utiliser l’outil de recherche Mon Compte Formation sur le site officiel.

AVS répond à toutes vos questions sur le financement des formations par votre CPF. Votre conciergerie privée vous accompagne au 3433.

Laisser un commentaire