Se former au montage vidéo, une expertise-clé du secteur audiovisuel

Indispensable pour produire des films, documentaires, vidéos en ligne et autres productions audiovisuelles, le montage vidéo est une compétence très prisée des entreprises. En quoi consistent exactement le montage vidéo et le métier de monteur audiovisuel ? Décryptage sur les missions, les compétences requises et les qualités attendues de ce technicien hors pair. AVS vous propose aussi un tour d’horizon des formations au montage vidéo.

formation monteur vidéo

– Rôle d’un monteur vidéo : quelles sont ses missions ?

Le monteur vidéo, aussi appelé monteur audiovisuel, est le technicien du son et de l’image.

Sa mission principale est de trier, sélectionner et d’assembler les différents plans d’un tournage. Le montage vidéo consiste à transformer les rushs (séquences vidéo brutes non modifiées) en une vidéo cohérente, esthétique et rythmée.

Le monteur vidéo visionne l’ensemble des plans tournés, sélectionne les meilleures prises, ajuste le son, assemble les séquences pour raconter une histoire selon le script préalablement fixé. Il travaille en collaboration étroite avec le réalisateur, notamment sur les grosses productions cinématographiques, les séries ou documentaires. Il est aussi en charge de l’incrustation d’effets ou de l’habillage vidéo.

Le montage vidéo s’applique ainsi aux films cinématographiques, aux spots publicitaires, aux sujets de JT, aux séries et clips, à la réalisation de documentaires ou de films institutionnels. Le monteur truquiste produit aussi des vidéos destinées aux réseaux sociaux (YouTube, TikTok, etc.) et plus généralement, à la communication digitale.

Grâce au numérique et au développement des outils informatiques, le métier de monteur vidéo a considérablement évolué. Alors qu’il fallait autrefois découper les bandes magnétiques et les assembler manuellement avec du scotch, le monteur vidéo s’appuie désormais sur des logiciels de montage vidéo sophistiqués.

La production vidéo se démocratise grâce à des logiciels de montage accessibles au plus grand nombre. Ces logiciels en ligne ne disposent cependant pas de toutes les fonctionnalités des logiciels professionnels et sont principalement utilisés pour créer des vidéos pour les médias sociaux. Dans tous les cas, la réussite du montage vidéo dépend d’un certain savoir-faire et de compétences techniques.

 

– Quelles sont les qualités et compétences nécessaires pour devenir monteur vidéo ?

Le métier de monteur vidéo fait appel à la créativité et à la technicité. Pour faire du montage vidéo, il est primordial d’avoir un bon sens de l’observation et de l’analyse. L’une des missions du monteur est en effet de repérer les éventuelles erreurs techniques qui pourraient se voir à l’écran ou s’entendre (sons parasites), puis de les éliminer au montage. Cette partie demande donc une certaine rigueur.

Un bon monteur vidéo doit aussi avoir un certain goût pour le travail en équipe. Il est à l’écoute des directives du réalisateur et de l’équipe de réalisation, pour fournir une vidéo finale qui corresponde bien au script et aux attentes.

Pour faire du montage vidéo, il faut également avoir des qualités créatives et un certain sens artistique. L’histoire racontée grâce à l’assemblage des rushs doit être cohérente, rythmée (plus ou moins dynamique selon l’effet attendu) et esthétique.

Le monteur vidéo doit parfois travailler dans des délais très courts, particulièrement à la télévision. Le professionnel doit savoir gérer son stress et être bien organisé pour pouvoir fournir des montages de qualité dans les délais impartis.

Enfin, le monteur vidéo doit maîtriser les différents logiciels de montage vidéo et avoir une connaissance pointue des techniques du métier. Parmi les logiciels les plus utilisés, on retrouve Final Cut Pro, Adobe Premiere Pro, Avid ou encore After Effect.

 

– Comment devenir monteur vidéo ?

Voici les études et formations pour devenir monteur vidéo.

1. Les études pour devenir monteur vidéo

La première possibilité est de suivre des études dans le domaine de l’audiovisuel. Pour s’orienter vers le métier de monteur vidéo, voici les principales options :

  • BTS Métiers de l’audiovisuel (Bac +2), option métiers du montage et de la postproduction 
  • Licence ou Bachelor consacré au montage ou à la réalisation (bac+3)
  • Master en cinéma et audiovisuel (Bac +5)
  • Cursus dans une école de cinéma ou d’audiovisuel. Des formations sont consacrées aux techniques de montage vidéo.

 

– Est-il possible de devenir monteur vidéo sans diplôme ? 

Tout dépend du secteur dans lequel vous souhaitez travailler. Dans le secteur prisé du cinéma, par exemple, on recrute principalement des candidats issus de grandes écoles spécialisées.

 

2. Les formations au montage vidéo

Il existe divers types de formations au montage vidéo, selon votre besoin et votre objectif. Des formations courtes ou longues, qui peuvent être suivies à distance ou en présentiel, au choix, pour :

  • élargir ou renforcer vos compétences dans le cadre d’une évolution de carrière ou d’un changement de poste,
  • acquérir un savoir-faire dans le cadre d’une reconversion professionnelle.

Vous pouvez par exemple choisir une formation à distance pour développer une maîtrise des logiciels de montage comme Adobe Premiere ou Avid. Ces formations au montage vidéo en ligne permettent principalement de réaliser des vidéos pour Internet et les réseaux sociaux.

Vous pouvez aussi suivre un parcours certifiant éligible CPF ou viser un Titre reconnu au Répertoire spécifique ou inscrit au RNCP.

 

Voici quelques exemples de certifications et titres relatifs au montage vidéo :

  • Titre professionnel monteur/monteuse audiovisuel
  • Titre professionnel monteur/monteuse graphiste vidéo
  • La vidéo : montage virtuel
  • Davinci Resolve – spécialisation color science

La durée et le niveau des formations à la vidéo sont variables : initiation, perfectionnement, niveau intermédiaire ou expert.

Les sessions de formations sont dispensées par des experts et vous permettent d’apprendre les techniques professionnelles avancées du montage vidéo.

Ces formations au métier de monteur vidéo peuvent être financées par votre employeur, l’OPCO (Opérateur de Compétences) ou Pôle emploi. Elles sont potentiellement éligibles au dispositif Mon Compte Formation (CPF).

 

– Montage vidéo : salaires et débouchés

Un monteur vidéo peut être embauché par un professionnel de l’audiovisuel : dans le secteur du cinéma, pour une chaîne de télé, une chaîne YouTube, un site internet, une agence web…

Le salaire d’un monteur vidéo dépend principalement du secteur d’activité dans lequel il évolue (cinéma, télévision, agence de communication…), de la structure pour laquelle il travaille, ainsi que de son statut (salarié ou intermittent). De manière générale, le cinéma est le secteur qui paie le mieux ses monteurs vidéo, mais les places sont très convoitées et requièrent les meilleurs diplômes.

En moyenne, un monteur vidéo gagne environ 1500€ net par mois en début de carrière. Le métier de monteur vidéo peut ensuite évoluer vers une carrière de chef monteur dont le salaire peut grimper jusqu’à 3000€ net par mois.

S’il exerce en tant qu’intermittent du spectacle, le monteur est payé au projet et son salaire dépend de plusieurs éléments : le budget du film ou de la production, l’expérience, le nombre de jours de travail, etc.

 

Si vous souhaitez vous former au montage vidéo, vous pouvez contacter le 3433 : les équipes d’AVS vous accompagnent pour la recherche de formation, les démarches d’inscription ou encore le montage du dossier de financement.

Laisser un commentaire